Les enjeux du vieillissement : interviews d’experts (partie 1)

Afin de rendre les enjeux liés au vieillissement et ceux liés à la prise en charge à domicile de ces publics plus concrets, le Pôle a réalisé une série de vidéos d’experts en 3 volets, que vous retrouverez sur notre site.

Ces vidéos présentent, d’une part, les défis que représente le vieillissement de la population et, d’autre part, des exemples de solutions qui participent à répondre à ces défis sur le territoire. Des acteurs de terrain nous feront ainsi part de leur expertise sur ces sujets afin de nous donner des clés de compréhension et des pistes d’actions à mettre en œuvre.

Dans ce premier volet, ce sont les enjeux sanitaire, sociaux et sociétaux qui seront traités. Le deuxième volet présentera la problématique de l’isolement social des personnes âgées et le troisième celles de l’habitat et des modes de coordination de la prise en charge à domicile des publics fragiles.

VOLET 1 : Les enjeux sanitaires ; sociaux et sociétaux du vieillissement

Pour débuter cette série, nous avons rencontré le Professeur Olivier Guérin. Il est Président du Conseil Territorial de santé des Alpes-Maritimes, Adjoint au Maire de Nice en charge de la Santé, de la Prévention et de la Silver économie et Président du Conseil Scientifique de la société française de gériatrie et de gérontologie.

Il traite dans cette vidéo de la véritable révolution que représente le vieillissement de la population en Europe et de l’urgente nécessité de repenser l’utilité sociale des seniors dans nos sociétés.

« Sur les dernières décennies la population européenne, et la population française en particulier, a gagné six heures d’espérance de vie par jour ! [..] Le temps passé maintenant à vivre au-delà de la vie active est presque aussi long que le temps passé en vie active professionnelle. »

Il poursuit en détaillant de façon claire les 2 principaux modes de prévention de la perte d’autonomie qui existent aujourd’hui : une prévention primaire qui passent essentiellement par de l’information dès le plus jeune âge sur les réflexes nécessaires pour préserver notre capital santé et une prévention secondaire, qui consiste à dépister les syndromes de fragilité et à mettre en place des mesures correctives.

«  On sait désormais dépister le syndrome de fragilité et mettre en place des mesures correctives. Cette réserve fonctionnelle qui s’abaisse lorsqu’on est fragile, on peut la restaurer en partie à condition d’être très actifs. »

Le travail de repérage des fragilités peut désormais être facilité par les nouvelles technologies, ce que souligne le Pr Guérin lors de son intervention, sans oublier la nécessité d’un cadrage éthique fort de l’utilisation de ces données de santé.

« Il existe une troisième révolution de la santé : après la e-santé et la m-santé (santé mobile) maintenant c’est la révolution des objets connectés […] qui permettent, à nous scientifiques, de pouvoir détecter ces signaux faibles des difficultés dans le vieillissement. […] Avec des objets connectés on peut avoir une vision objective du niveau d’autonomie et du contrôle des maladies chroniques. »

Pour clore cet interview, nous nous sommes posé la question de l’implication nécessaire de la puissance publique dans le traitement de ces questions, en lien direct avec le projet AlpSib (dans lequel le Pôle est impliqué) qui promeut le développement des Social Impact Bonds (contrats à impact social) comme mode de financement de dispositifs sociaux de prévention.

Retrouvez ici la retranscription intégrale de l’interview réalisé en janvier 2018 avec le Pr Olivier Guérin :

Retranscription intégrale - Itw O.Guérin

Les vidéos de cette série d’interviews d’experts ont été réalisés dans le cadre du projet AlpSib du programme Interreg Espace Alpin. Elles servent de support à des modules de formation en ligne concernant les enjeux sociaux du vieillissement de la population dans l’espace alpin et les solutions qui existent pour pouvoir répondre à ces enjeux.